Wehrmacht

Peugeot DMA 2 tonnes 1941.

Camion 2 tonnes Peugeot DMA 1941.

Pendant la guerre le DMA a été construit à 15.314 exemplaires de mars 1941 à septembre 1944 dont 13.779 livrés à la Wehrmacht, . La photo d'usine portant le n° 1832 souvent publiée représente le modèle standard des premières productions avec crochets à l'avant et à l'arrière, marchepied sur les ailes AV, arceaux de bâche cintrés, ridelles fixes, roue de secours à l'avant droit de la caisse, échappement sortant à l'arrière gauche, aile AR courtes,... Les marchepieds d'ailes seront ensuite supprimés comme les crochets AV et plus tard le pare-choc. Sur le modèle 42, un emplacement pour la plaque d'immatriculation (20 x 32) est enbouti sur la face avant droite, ensuite la sortie d'échappement passera à l'avant gauche du train AR puis à droite. Les ailes AR sont rallongées comme la goulotte d'essence qui perd son clapet de protection, les ridelles deviennent rabattables, la roue de secours passe à l'arrière sous le plancher de la caisse (*) et les arceaux de bâche seront anguleux et soudés. Les archives Peugeot fournissent une série de photos d'un DMA à caisse métallique enboutie qui n'a pas été produit. La plupart des exemplaires construits sont des cargos bâchés, les autres variantes sont: ambulance (peut-être plus de 500 ex) (**), atelier métallique (carrosserie Roche à la Plaine St Denis)(***), radio avec antenne mât de 8 m. ainsi qu'une série de transports de munitions avec ridelles plus hautes (1 m) et bâche réduite en hauteur (low silhouette).

(*) La roue de secours de l'ambulance est sur l'avant de la galerie, celle du fourgon radio sur la cabine.

(**) A titre de comparaison, 822 ambulances (D6S) produites sur le châssis du DK5 (D5C) sorti à 12.733 exemplaires.

(***) Des ateliers du même fabricant ont équipé des Citroën type 45 (28 ex.), Renault AHN et AGK2.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site