Blog

1074. Citroën-Kegresse C6 P19 B voiture de liaison tout terrain.

Les VLTT C6 P19 B ont été construits à partir de 1931 à environ 600 exemplaires, la majeure partie par Citroën et le dernier lot par Chenard & Walcker à Gennevilliers. Le chassis de base était celui de la C6 équipé des moteur, embrayage et boîte de la C6F: 2442 cm3, 42 ch à 2800 t/m ( régulateur centrifuge limitant à 3400 t/m), 2x 3 vitesses + marche AR (réducteurs planétaires en bout du corps de pont). 2 réservoirs d'essence: 38 l. sous-auvent et 60 litres sous le chassis, celui-ci était absent sur les P17. Les pneus sont des 32x4,5, les voies sont de 1,34 m, l'empattement de 2,60m et la longueur du chassis de 4,25m. Le train propulseur est à bandages souples de 4,055 de longueur (identiques à ceux du P17, recouverts de 50 plaquettes (tuiles) métaliques munies chacune d'un bloc de roulement en caoutchouc, d'un talon de guidage en plastique et de 2 dents d'entraînement. Les poulies motrices font 75mm de plus que celles des P17, les poulies folles (AR) 70mm de moins. Les galets des trains porteurs sont identiques sur les 2 modèles. La consommation sur route était de 28 litres d'essence et d'un demi litre d'huile. Ces véhicules ne recevaient à l'origine ni essui-glace ( 1 ou 2 montés ensuite), ni rétroviseur, ni montre, ni compteur de vitesse! La Belgique et la Pologne les ont utilisés.

Tourelle CDM 47mm SA 35 pour PANHARD AMD 178.

La tourelle CDM (camouflage du matériel) à canon de 47mm SA 35 a été construite fin 1941 à une vingtaine d'exemplaires. Notre modèle a été produit grâce aux différents articles parus dans la presse spécialisée et surtout aux photos et cotes prises sur celle conservée dans les réserves du musée des blindés de Saumur. Le kit comprend 25 pièces, les portes et ouvertures  pouvant être montées ouvertes ou fermées. Le canon est mobile avec épaulière et chaise de route. Nous avons ajouté les 2 coffres à chaînes Oriam, le rétroviseur, l'avertisseur déplacé sur l'aile gauche et une pelle. Sur une vue du côté gauche, il semble y avoir des fixations pour pioche et hache. La tourelle est vendue seule ou avec kit de base en plastique dans la limite des stocks disponibles!

1067. Tracteur lourd d'artillerie Latil TARH2.

Les tracteurs TARH1 et TARH2 sont les premiers TAR équipés de roues à pneumatiques. Le H1 et les premiers H2 ont encore la caisse du TAR5 sans coffre à roue de secours et un seul bidon de 50 litres sur le trottoir de gauche. Les H2 de série ont une nouvelle caisse avec passages de roues plus échancrés, coffre à roue de secours, 2 bidons à gauche et une voie supérieure grâce au montage d'élargisseurs. Tout au long de la production plusieurs détails seront modifiés: nervures sur la cabine, emplacement des phares, du triangle de remorque et du sigle sur le radiateur. Les jantes sont à voile plein ou à 5 ouvertures, les pneus de 270x28 sont fournis par Michelin, Dunlop ou Goodrich. Sur une commande d'environ 900 exemplaires, seulement 663 seront livrés dont les derniers en 1942 pour l'armée allemande. Après cette date, l'usine sera chargée de l'étude du 'Radschlepper Ost' dont une poignée seront construits.

Nous connaissons 2 exemplaires conservés: l'un a une caisse de H1, l'autre (musée de Clères) a une caisse (re)construite en métal sur un chassis équipé à l'avant et à l'arrière d'attelages allemands. Enfin un collectionneur du sud-ouest possède un chassis nu en parfait état.

1041 Camion MATFORD F 917 WS.

Ce camion de 4,5 tonnes de charge utile a été livré à un millier d'exemplaires à notre armée et ce à partir de mars 1940 sur les 10400 commandés... Les premiers exemplaires avaient une calandre à lamelles plus rapprochées que sur les suivants et 3 fûts de 50 litres au lieu de 2 ensuite. Sur le même châssis sera produit une version citerne de 5000 litres (900 commandés) ainsi qu'une version benne de 3,5 m3. Sous le contrôle allemand la production sera poursuivie après l'armistice (F 997 WS) notamment avec une variante atelier, mais a rapidement laissé place à une version de 3,2 tonnes de c.u. (F 01 W) équipée de la même cabine et du même moteur mais avec une caisse plus courte à 5 arceaux et un empattement de 134 pouces (3,40m) au lieu de 157 pouces (3,99m). Une version à caisse technique (atelier, radio, cuisine,..) sera également produite. Après la reprise du contrôle des usines par Ford, les carrosseries (F 19 W) subiront peu de modifications: calandre, trappe de remplissage du radiateur et flèches de direction. Ces 3 tonnes seront équipés à la française avec trottoirs, marchepieds, 2 fûts de 50 litres et les 3 coffres réglementaires, encore peut-être une de nos réalisations trop tardives ? Le Ford F 19 W a existé en version gazogène. A l'été 41 la production à Poissy est de 250 véhicules par semaine dont 50 montés sur place, les autres étant expédiés en pièces à Cologne. 10620 camions seront livrés entre octobre 40 et juillet 44.

1055. BERNARD DI6C porte-char WH.

430 porte-chars BERNARD de 15 tonnes devaient être livrés au 31 décembre 1940, seulement 73 seront disponibles avant l'armistice. Les allemands en récupèrent et les adaptent au transport de chars Pz III et Pz IV: plateau élargi, rampes coulissantes et renforcées, indicateurs de gabarit, flèches, Notek,...La fabrication s'est certainement poursuivie après juin 40 car les clignotants et les feux de gabarit originaux ont disparu. L'usage du transport de chars par camions ayant rapidement été abandonné, ces engins sont reconstruits en plateau-ridelles bâchés et utilisés en Afrique, à l'est et à l'ouest.

1052. Autocar ISOBLOC type W 240 F2.

Au printemps 40, 200 exemplaires de ce véhicule ont été livrés à l'armée de l'air. Le modèle civil équivalent de type W 538 FD de 1938, reconnaissable à la porte de son coffre à roue de secours plus arrondie, a également été utilisé par achat de complément ou réquisition. La porte d'accès avant était de 2 modèles: battante ou accordéon. Des exemplaires des 2 types ont été utilisés par les allemands dont 6 équipés en blocs opératoires ou dentaires.

 

 

1053. Berliet VDCN 6/22 citerne 5000 litres.

Le camion citerne BERLIET de type VDCN 6 (5,7 l et 65 ch.) ou 22 (5,6 l et 75 ch.) équipé d'une citerne à carburant Lebel de 5000 litres a été construit à 80 exemplaires et réquisitionné sur chaîne pour l'armée de l'air. L'équipement citerne comprend une pompe rotative Guinard et une pompe à main Japy prévue en cas de panne du groupe moto-pompe. Le débit par coup double est de 1 litre 21, ce qui permet à un homme de vider les 5000 litres de la citerne en 1 heure! L'ensemble de distribution comprend un flexible d'aspiration de 7 m et de 50mm intérieur, muni de 2 raccords Pons normalisés et de 4 flexibles (2 dans chaque coffre latéral) de 26x34mm, d'une longueur de 5m, munis de robinets verseurs. Certains camions ont été récupérés et utilisés par l'occupant et la fabrication a certainement été poursuivie après l'armistice car certaines modifications ont été apportées: nouveaux feux de position, nouvel attelage, Notek avant et arrière, indicateurs de gabarit,... Sur le même chassis un cargo de 4,5 tonnes de charge à plateau de 5 mètres a été construit sous la désignation VDC 22 W (pour Wehrmacht), on le retrouve à la libération sous l'apellation VDC 22 F!

Lire la suite

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site